15 août 2017

[Chronique] -Audrey retrouvée de Sophie Kinsella






Résumé


Audrey a 14 ans. Elle souffre de troubles anxieux. Elle vit cachée derrière ses lunettes noires, recluse dans la maison de ses parents à Londres. 
Ça, c'était avant. 
Avant que Dr Sarah, son psychiatre, lui demande de tourner un film sur sa famille, pour voir la vie 
d'un oeil nouveau : celui de la caméra. 
Avant que Linus, un copain de son frère, débarque. Avec son grand sourire et ses drôles de petits mots griffonnés sur le coin d'une feuille, il va pousser Audrey à sortir. Et à redécouvrir le monde...


Mon avis


Coup de coeur


Ah, quel plaisir de retrouver la plume de Sophie Kinsella! En plus, dans un genre différent de ce qu'elle fait d'habitude. On retrouve toujours son humour, son style assez addictif, qui font que je suis une vrai fan de cette auteure et j'ai vraiment adoré "Audrey retrouvée".
Pour ceux qui ne connaissent pas, Sophie Kinsella est une auteure de "Chick-lit", qui invente toujours des personnages féminins drôles à qui il arrive toujours tout un tas de choses. 
Dans ce roman, il y'a un peu moins de situations rocambolesques et de quiproquos, mais j'ai vraiment retrouvé son style bien particulier et j'ai été agréablement surprise!

J'attendais quand même beaucoup de ce livre, on l'a vu partout lors de sa sortie et j'étais très intriguée de pouvoir découvrir l'auteure dans un univers young adult. ça a très bien marché pour moi. Le point très original et qui fut un gros plus pour le livre, c'est lorsque Audrey film sa famille à leur insu. C'est écrit comme un scénario et les scènes qu'elle arrive à capter son assez comiques et ça nous permet de voir les choses un peu différemment qu'au travers les pensées d'Audrey. C'est vraiment une bonne idée et ça créé un fil rouge tout au long du roman.

L'histoire est originale, on y découvre Audrey une jeune fille qui a eu un traumatisme dans son ancien lycée et qui depuis se cache chez elle, ne regarde plus les gens, ne les touche plus. Elle passe ses journées entre les visites à sa psychologue et le téléachat dans la salle télé. 
J'ai trouvé le personnage d'Audrey très intéressant et très complexe. Elle a également beaucoup d'humour et j'ai apprécié suivre son évolution au fil des pages. Malgré ses idées noires, je lui trouve une joie de vivre et une vision du monde qui m'ont beaucoup touchés.
J'ai également beaucoup aimé le personnage de Linus, un jeune homme qui va tout faire pour aider Audrey, je le trouve très positif et encourageant. La relation qu'ils vont entretenir ensemble est assez touchante et attendrissante. Puis, c'est un peu grâce à lui si Audrey va de mieux en mieux, on peut au moins l'apprécier pour ça!
En fait, j'ai aimé tous les personnages: la mère obsédée par son journal qui applique à la lettre ce qu'ils y conseillent (produits sans gluten, 5 fruits et légumes par jours, les jeux vidéos qui sont nocifs pour les jeunes etc.), le père, soumis à sa femme, qui est un peu le troisième enfant de la famille et enfin Frank, l'accro aux jeux vidéos. Ils ont tous une personnalité bien particulière qui fait qu'ils sont tous intéressants et attachants. Bon, vu comme ça on dirait un peu une famille de foldingues mais c'est justement ce côté déjanté qui rend l'histoire captivante.

Tout au long du bouquin on ne sait jamais réellement ce qui est arrivé à Audrey. On s'imagine, bien sûr, que c'est sûrement en rapport avec le harcèlement scolaire. Le sujet reste un peu au second plan, on ne l'aborde pas réellement mais les insinuations suffisent à nous, lecteurs, et notre imagination fait le reste. En tout cas, les thèmes abordés dans ce livre sont toujours amené avec humour et désinvolture, ce qui fait que le livre est vraiment abordable pour les plus jeunes. C'est un roman plein d'espoir, tant au niveau psychique que dans les relations aux autres, à l'amour etc.

Il y'a pas mal de morales dissimulées un peu partout dans le roman, à propos des rumeurs, de la vie en forme de montagne russe, de l'importance de communiquer etc. Un roman assez feel good je dois dire, qui se lit super vite et qui fini bien donc que peut-on demander de plus? 

Je sais que les thèmes du harcèlement, de la dépression etc ont été maintes fois abordés dans beaucoup de romans ces derniers temps mais ici c'est fait avec humour, en compagnie de personnages déjantés et amené d'une façon original.

Ce fut donc pour moi un coup de coeur, aucun point négatif ne me vient en tête après avoir terminé ma lecture. Il n'y a pas de longueurs, on ne s'ennuie pas, on passe juste un super moment! 


Ma note: 20/20




1 commentaire:

  1. J'ai souvent été intriguée par ce roman, sans jamais me décider à me lancer. J'avoue que ton billet me tente énormément ! Tu vas peut-être me réconcilier avec la chick-lit, j'avoue que ces derniers temps je n'avais eu que des déceptions dans ce genre-là ^^

    RépondreSupprimer