19 août 2017

[Chronique]- La sélection, tome 5: La couronne de Kiera Cass





Résumé

Il ne doit en rester qu'un.

Vingt ans après la Sélection d'America Singer, et malgré l'abolition des castes, la famille royale d'Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l'heure est venue de lancer une nouvelle Sélection.

Sa mère à l'article de la mort, son père dévasté, il est temps pour la princesse Eadlyn de passer à la vitesse supérieure dans le processus de la Sélection. Encore novice aux jeux de l'amour et du pouvoir, détestée par une partie de l'opinion publique, elle doit pourtant choisir au plus vite son Élite de six prétendants.

Devenir femme, épouse et reine en l'espace de quelques semaines, telle est la lourde tâche qui repose sur les épaules de la princesse. Mais le cœur peut se révéler un précieux allié, pour qui sait l'écouter...


Mon avis


Et voilà, le dernier tome de la saga "La sélection" est paru, lu, et je suis triste de refermer ce dernier volet.
C'est une saga que j'ai beaucoup appréciée, et qui reste une de mes sagas préférées.

Pour en revenir à ce tome 5, j'ai passé un très bon moment lecture! J'ai nettement plus apprécié Eadlyn dans ce tome-ci que dans le précédent. Elle commence à comprendre l'importance de la Sélection et de ses enjeux, elle est plus accessible pour ses prétendants et commence à prendre ses responsabilités en tant que future reine du royaume. Et, accessoirement, son coeur de pierre commence à se fissurer et on découvre, enfin, le côté humain d'Eadlyn...
J'avais un peu d'appréhension à retrouver Eadlyn qui ne m'avait pas trop plu dans le tome précédent, je préférais davantage America, sa mère, qui avait un caractère plus fort et une histoire un peu plus intéressante si je puis dire. Dans ce tome-ci, Eadlyn est remontée dans mon estime, elle se dévoile enfin (c'était pas trop tôt!).

L'univers est toujours aussi addictif et prenant, j'adore la plume et le style de l'auteure! Elle a une écriture fluide, super agréable à lire, je suis toujours aussi conquise et il me tarde de la découvrir dans ses autres romans (notamment "La sirène" qui est dans ma wish list depuis sa sortie).
Malgré que ce soit fort jeunesse, avec pleins de princes et de princesses, il y'a tout de même un petit fond de politique, un jeu de pouvoir, on voit un peu l'envers du décors avec le peuple qui se rebelle, les trahisons, les médias qui s'en mêlent, bref, beaucoup de rebondissements et un tome pas aussi "gnan-gnan" qu'on pourrait le croire au premier abord. C'est un tome un peu moins "romance" que les autres.

Je suis contente, Eadlyn aura au moins choisis mon prétendant préféré! Plus on s'approchait de la fin et plus j'avais des doutes concernant celui qu'elle allait choisir. Surtout que le dénouement se déroule très vite, en quelques pages, il ne restait déjà plus que trois garçons. J'aurais quand même préféré en savoir un peu plus sur les différents personnages masculins, je n'ai pas vraiment eu le temps de m'attacher à eux. Surtout que dans ce dernier tome, on est plus préoccupé par l'avis du peuple que par la sélection qui passe du coup au second plan. Ce qui ne fut pas pour me déplaire, loin de là, Maxon restera toujours mon chouchou de cette saga et je ne suis pas sûre que son successeur lui arrive à la cheville (même s'il a beaucoup de potentiel...), cela n'aurait tout de même pas été désagréable de voir un peu plus les prétendants en action qui furent pour le coup, mis de côté, tant par Eadlyn que par l'auteure.

Et pour le coup, je ne vous dirais pas qui était mon prétendant préféré sinon je gâcherais toute l'histoire... bon, au fond de nous, on sait très bien lequel d'entre eux serait le meilleur parti pour Eadlyn, plus les pages défiles et plus ça crève les yeux, même si notre princesse ne s'en rend pas compte tout de suite.

On ne dérogera pas à la règle, j'ai pu encore avoir mon lot d'émotions dans ce cinquième tome, quelques sourires, quelques larmes, glissés par-ci par-là, et à chacun de ces moments je me disais que, lorsque la dernière page serait tournée, je ne retrouverais plus jamais les personnages et l'univers qui me tenaient tant à coeur.  Ce fut un vrai déchirement de devoir refermer le bouquin. Je veux continuer à suivre les aventures d'Eadlyn et sa famille, de savoir si tous les projets mis en oeuvre pour le bien être du peuple vont pouvoir se faire, il y'aurait encore tellement de choses à raconter... on est sûr que c'est le dernier tome? Oui? bon, dommage, je vais aller faire une mini dépression puis je reviendrais quand ça ira mieux... 
Non mais, plus sérieusement, il y'a encore de la matière pour écrire une suite, mais bon, c'est toujours comme ça quand on aime une saga, on en a jamais assez!


Ma note: 17/20


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire