11 févr. 2018

[Chronique]- Un traître dans ma tête d'Emma Raude




Résumé


Pamela, 17 ans, souffre de troubles psychologiques qui la mènent à l'hôpital dans le service du docteur Beaupré après qu'elle ait tenté de mettre fin à ses jours. Elle croit voir en lui son sauveur mais après deux ans d'analyse qui semble sur le point d'aboutir à sa guérison, le docteur Beaupré devient jaloux, aigri, vindicatif et s'acharne à la détruire. Aurait elle dû le payer avec des moitiés de billets de banque pour s'assurer de sa fiabilité? Parviendra-t-elle à s'en sortir alors que celui qui devait être un miroir bienveillant pour elle se révèle être son pire ennemi?

Mon avis


Merci beaucoup à l'autrice pour ce partenariat

J'ai de suite été attirée par la couverture que je trouve sublime avec cette jeune femme d'une époque antérieure, et j'ai été tout autant attirée par le résumé du roman qui m'a tout de suite donné l'eau à la bouche. Ce ne sont que des critères "physiques" et superficiels mais qui rentrent tout de même en jeu et c'est bien grâce à ceux-ci que j'ai décidé de lire ce livre.

Dans la première partie de ce livre, on suit la vie de Pamela, une jeune femme qui a tenté de se suicider à coup de médicaments. Elle se retrouve à l’hôpital pour quelques jours, juste le temps nécessaire pour faire la connaissance du docteur Beaupré, son futur psychanalyste. Lorsque celui-ci semble charmé par Françoise, la soeur de Pamela, tout bascule pour la jeune femme qui voyait en lui un être à part, son sauveur.
Malgré un mauvais départ, Pamela décide tout de même de poursuivre ses séances auprès de Beaupré qui ne semble pas vraiment décidé à lui venir en aide.

Dans la seconde partie, Pamela fera tout pour se distancer de sa famille et va rencontrer Alain, son futur mari. C'est accompagnée de celui-ci qu'elle va chercher à s'épanouir mais ses démons du passé la rattrapent...


Nous somme littéralement dans la tête de Pamela tout au long du roman, on connaît ses moindres pensées, ses ressentis, ses remises en question etc. 
Dans la première partie du livre, Pamela est encore une adolescente, un peu naïve, influençable et peu sûre d'elle. Sans aucune expérience dans la vie, elle va faire la rencontre d'un homme qu'elle idéalise, qu'elle pense être l'égal d'un dieu mais qu'y n'est, au fond, qu'un homme comme les autres.

J'ai eu un peu de mal à m'attacher à Pamela, c'est vraiment le foutoir dans sa tête et c'est assez difficile de suivre la chronologie des événements car, lors de ses séances, elle passe d'un sujet à un autre, entrecoupés de longs silences. J'ai essayé de suivre tout ce qui a pu se produire dans sa jeunesse pour qu'elle puisse en arriver à vouloir mettre fin à ses jours. 
Je n'ai pas réellement compris l'aversion qu'elle a pu avoir à propos du docteur Beaupré, certes, ce n'est peut-être pas un bon docteur, mais Pamela exagère les choses, je pense que c'est dû à ses soucis mentaux mais du coup je n'ai pas ressenti autant de haine qu'elle vis à vis du docteur.

La seconde partie m'a beaucoup plus plu. On y découvre une femme qui tente de se reconstruire et de vivre une vie normale, c'est sans compter sur ses beaux-parents qui semblent avoir, eux aussi, quelques soucis d'ordre mental. Il y'a beaucoup plus d'action dans cette deuxième partie, avec son mari, Pamela va trouvé un emploi et va tout faire pour être heureuse.
A partir de ce moment là, j'ai trouvé que Pamela était beaucoup plus attachante, elle mûri, elle réfléchi, l'histoire devient beaucoup plus intéressante à mes yeux. 

Tout au long du récit, Pamela nous fait part de ses souvenirs, de sa perception des choses, vis à vis de sa famille notamment et je peux comprendre qu'avec un vécu pareil, on veuille disparaître. Certains passages m'ont émus, d'autres étaient un peu moins intéressants mais dans l'ensemble j'ai su apprécier Pamela et son histoire.

J'ai quand même dû me concentrer sur ma lecture car il n'y a pas de chapitres dans le livre, ce qui m' un peu étonnée au début. La plume de l'auteure est également surprenante, voir un peu "loufoque", et j'ai eu de temps en temps quelques soucis de compréhension avec certaines tournures de phrases et ponctuations. C'est une manière d'écrire innovante, qui ne laisse pas indifférent, l'auteure est véritablement entrée dans la peau de son personnage et cela se ressent dans sa manière d'écrire.

Ce fut une lecture intéressante, riche en émotions et en questionnements. C'est ce genre de lecture que l'on n'oublie pas facilement de par son originalité, de par le thème traité et la manière dont il est abordé.

Je reste néanmoins sceptique sur la conclusion finale de toute cette histoire, elle n'était peut-être pas essentielle pour terminer l'ouvrage. 
Quoi qu'il en soit, j'ai aimé suivre ce petit bout de femme, cette histoire de vie, où la morale serait qu'il faut toujours apprendre à se relever après une déception, un événement tragique ou un passé compliqué. Il faut apprendre à vivre avec, à accepter l’inacceptable parce que c'est simplement ça, la vie. Une série d'obstacles à surmonter encore et encore quelque soit notre vécu. 

Ma note: 14/20 
 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire